AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 19:26




PRENOM Ϟ Charlotte, Senya
NOM Ϟ Requiem
AGE Ϟ 18 ans
GUILDE Ϟ Sabertooth
RACE Ϟ Humaine - Mage
CODE REGLE' Ϟ « Approuvé par Maman Poule ! »





FEAT Ϟ Marisa Kirisame
.............................................

CARACTERE Ϟ
« J’aimerais te latter la gueule » c’est sûrement ce que pense Charlotte lorsque son regard se pose sur un passant et dont la tête ne lui plaît visiblement pas, ne le cachant pas en se moquant de ce dernier en pouffant bêtement, lâchant par la même occasion une ou deux injures. Toutes les personnes la connaissant vous le diront, il vaut mieux mettre Charlotte de son côté que du côté des ennemis si vous ne voulez pas en subir les conséquences. La blondinette part toujours au quart de tour, il suffit de la bousculer légèrement dans la rue, se mettre à lui hurler dessus de faire attention où elle met les pieds pour se mangé littéralement le sol sous les rires moqueurs de cette « chose » au dessus de vous, lâchant un « Tu l’as pas vu venir celle là, ducon » pour ensuite repartir en sifflotant comme si de rien n’était pendant que vous vous remettez de vos émotions, oui, Charlotte n’a jamais était tendre avec les autres, préférant utiliser les poings plutôt que les mots, frappant avant toute réflexion, fonçant dans le tas à la première occasion. Et sa vulgarité n’arrange rien, plaçant la plupart du temps une injure par phrase ou lâchant plusieurs remarques blessantes juste parce que cette personne ne lui plaît, que ce soit physiquement ou mentalement, quoi qu'il en soit, le vocabulaire de cette miss n'est pas soutenu, bien au contraire. Mais Charlotte n’est pas non plus une sadique psychopathe, non, elle aime juste frapper les autres pour se défouler, pour évacuer toute cette haine en elle, oui elle est violente, mais elle préfère tout de même laisser son ennemi vivant, après tout, il lui servait juste de défouloir, alors pourquoi le tuer à mort ? De toute façon, les gens la suppliant de les épargner la dégoute, elle préfère donc partir à la recherche d'un ennemi plus puissant. Mais la fillette reste quand même une hyperactive de première, en plus de son côté gamine, il lui est impossible de tenir en place plus d’une dizaine de minutes, elle doit courir, se défouler et hurler à longue de temps, en plus de ses crises enfantines pour qu’on la remarque, oui, ce « monstre » déteste être ignorer, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a prit l’habitude de voler des choses aux autres, car même si elle finissait toujours par être rattrapée, on avait fait attention à elle un bon moment, même si c’est mal vu par la plupart des gens qu’elle côtoie. Malgré tout, une grasse matinée est très importante pour elle qui a besoin de son quota de huit heures de sommeil par jour, détestant alors être réveillé aux aurores, frappant la personne l’ayant sorti des bras de Morphée avec le premier objet qui lui tombe sous la main. Dans le genre « Je fonce dans le tas » Charlotte y excelle, une véritable furie irréfléchie qui court à la baston, n'ayant besoin d’aucun détail, lorsque le combat se fait sentir, elle est la première a arrivé en courant pour en profiter un maximum, et peu importe les conséquences, réfléchir c’est pour les tapettes d’après elle, malgré tout elle doit se rendre à l’évidence, lorsque la situation est critique, il lui arrive de réfléchir un minimum, et ce minimum ne dépasse pas les cinq minutes, après ça son cerveau se met à bouillir et elle n’a envie que d’une chose, fracasser son ennemi sans réfléchir, à la force des poings et de sa magie. Tête de mule, lorsqu’elle a une idée en tête, il est impossible de lui faire changer d’avis, elle foncera toujours droit au but pour réaliser son idée, en ignorant toujours les conséquences de son acte. Bordélique, cette dite sorcière ne doit pas connaître le mot « rangement » au vu du bordel intersidéral qu’elle laisse toujours derrière elle, peu importe l’endroit où elle se trouve, si Charlotte passe par là, soyez sûr de tout retrouver sans dessus dessous. Franche, elle ne passe jamais par quatre chemins, allant toujours droit au but, si elle n’aime pas un mage, un garde ou même un passant, elle lui fera savoir haut et fort, peu importe si sa franchise soit mauvaise ou non. Malgré tout, elle n’hésite pas à aller voir les autres et à s’incruster dans leurs conversations sans même les connaître, encore une fois pour attirer l’attention, allant jusqu’à mentir en racontant des exploits qui n’ont jamais existé pour que les autres la trouve intéressante.

Pourtant, elle peut se montrer effective quand elle veut, une personne sociable et très protectrice s'ouvre enfin, amicale, douce et serviable, elle reste une excellente alliée prête à se sacrifier pour ses amis.

PHYSIQUE Ϟ Look at Me | Commençons donc par sa tête, la chose la plus étonnante chez cette fillette reste son énorme chapeau noir aux froufrous blancs où est orné un nœud blanc, un chapeau semblable à celui d’une sorcière en somme, lui cachant la moitié du visage, bien trop grand pour une aussi petite tête, cachant par la même occasion ses soyeux cheveux d’un blond semblable à de l’or lui arrivant au milieu du dos, quelques mèches rebelles lui retombent devant les yeux, en plus d’une légère tresse faite souvent à la va-vite toujours attaquée d’un ruban dont les couleurs varies souvent. Souvent en bataille et mal peignés, cette touffe blonde montre à quel point Charlotte se laisse aller de ce côté-là, ne les entretenant presque jamais, allant jusqu’à presque ignorer l’utilité d’un peigne, malgré cette négligence, la jeune fillette doit se rendre à l’évidence, elle aime lorsque c’est quelqu’un d’autre qui s’en occupe ... malgré ses cris aiguës à vous en déchirer les tympans à cause des nœuds trop présents dans cette chevelure d’or.

Golden eyes| Revenons donc à un autre détail, ses mèches rebelles cachant ses yeux, des yeux dorés remplis de malice, de soif de combat et de curiosité et pourtant toujours rieurs ou remplis de mauvaises intentions tels qu’elles soient. Un visage aux rondeurs enfantines dont la pâleur est déjà présente, mais lisse comme celui d’une poupée de porcelaine, un nez fin, de fines lèvres laissant s’échapper une voix elle aussi enfantine mais pourtant tellement agressive.

Porcelain doll | Continuons plus bas, certains vous dirons qu’elle possède un corps de porcelaine, d’autres vous diront qu’elle a tout pour se battre, et d’autres ne penseront rien, au premier regard, oui en effet, Charlotte semble toute fragile, et sa petite taille ne change rien, souvent prise pour une fillette d’une quinze d’année, ou bien à cause de ses membres qui sont trop maigres d’après les passants, foutaises, cette fillette faible et délicate ? Ils se sont tous arrêtés au premier regard, mais lorsqu’on y regarde de plus prêt, c’est une autre fillette que nous avons devant nous, certes sa petite taille est toujours présente et ses membres ressemblent toujours à de la porcelaine qui se briserait au premier coup de vent, mais non, bien au contraire, au vu de sa taille qui au fond ne doit pas dépassé le mètre cinquante neuf, ses membres sont bien fournit, des bras fins mais assez puissants pour soulever une lourde artillerie sans grande difficulté, tout comme ses mains, de petites mains aux doigts sans grand entretient, souvent sales et sans aucune manucure. Ses jambes quand à elles lui prennent aussi de tenir debout au vu du poids qu’elle porte, tout en lui permettant de courir sur de grandes distantes sans être épuisée. D’ailleurs, aucune féminité ne s’échappe de la fillette, plus garçon manqué qu’autre chose, une petite sauvageonne dans toute sa splendeur. Fine, la blondinette ne se prive pourtant jamais de manger, grignotant tout ce qui lui tombe sur la main sans jamais prendre un seul kilo.


Cinderella Witch | Son style vestimentaire, une façon de ne pas passer inaperçue, en effet, en plus de son chapeau semblable à celui d’une sorcière, sa tenue suit le reste, une robe aux manches courtes et bouffantes blanche, un petit nœud violet attaché au niveau du col, en plus d’un chemisier noir sans manches où sont accrochés quelques boutons rappelant la couleur or de ses cheveux, sa robe continuant en jupe noire lui arrivant au dessus des genoux et ornée d’un tableau blanc et d’un jupon blanc, chaussant de simples ballerines et des chaussettes blanches elles aussi. C’est ainsi que vous pourrez la croiser la plupart du temps, mais ne soyez pas étonner de la voir vêtue autrement, peu importe le style.


MAGIE Ϟ Charlotte contrôle les dimensions, étrange me direz-vous, et bien oui, en effet c’est une magie bien étrange, souvent décrite comme étant une magie dé téléportation, hors c’est bien plus que ça, en effet Charlotte peut créer un passage vers une dimension parallèle à ce monde pour ensuite y retourner, prenant l’ennemi par surprise, mais elle ne peut pas créer une nouvelle passerelle entre les deux mondes au-delà d’une certaine distance et doit la rouvrir dans un rayon d’une soixante de mètre par rapport à la première, et plus la distance est élevée, plus cela lui demande de magie. Mais ce n’est pas tout, en plus de cette dite « téléportation », la blonde peut y stocker une quantité d’arme impressionnante, du simple katana au revolver magique en passant par des armes plus lourdes ou loufoques, comme haches, faux, marteaux, lance, elle peut tout y stocker. Tout aussi utile dans la vie courante, servant beaucoup à la jeune fille pour voler n’importe quoi sans se faire repérer. Un pouvoir dangereux, complet et serviable mais qui demande énormément d’énergie.



TELL ME A STORY

......................................................................


CHAPITRE I : BEGINNING

L’enfance de la fillette s’est déroulée dans un petit village perdu dans les montagnes, un lieu où la magie étant quelque chose de « tabou », vu comme l’œuvre du démon. C’est ici que Charlotte a vu le jour un beau matin de printemps alors que la chaleur revenait peu à peu, « Charlotte » fut le nom que sa mère avait choisi pour une raison inconnue, tout comme Senya, ses géniteurs avaient choisit ces prénoms comme ils auraient très bien pu nommé l’enfant autrement. « Charlotte Senya Requiem » allait la suivre jusqu’à la fin, sans pouvoir s’en débarrasser.



CHAPITRE II : CHILDHOOD

Douze ans, douze longues années monotones dans ce village perdu au milieu de nulle part, une seule personne ensoleillée ses journées grisâtres, Alice Witch, une gamine qu’elle avait rencontré non loin du village, cueillant quelques fleurs, une amitié indestructible s’est vite liée entre les deux fillettes, deux petites pestes faisant tourner en bourrique la plupart des marchants en volant ou en faisant tomber leurs étalages avant de détaler en courant. Alice, c’était un peu son rayon de soleil, pourtant elle n’avait rien de particulier, elle vivait dans une famille aux faibles revenus, une mère et un père tout à fait normal qui trimaient pour ramener de quoi payer leur loyer et de quoi manger, mais elle avait cette force de faire sourire n’importe quoi, malgré les crises des parents de la jeune Senya qui refusaient qu’elle traîne avec un être de “bas étage” alors qu’elle, vivait avec tout ce qu’elle voulait, c’est dans ces environs là que sa magie s’est développée. Alors qu’elle rentrait de commissions, toujours accompagnée d’Alice malgré les refus de ses parents –qui de toute façon avait cédé au vu du caractère de leur fille- elle montra son “pouvoir d’la mort qui tue” à ses parents. Elle ferma les yeux et tendit le bras, bras qui fini par disparaître pour refaire son apparition non loin de ses géniteurs qui sursautèrent, pris de panique, ils jetèrent des regards terrorisés vers leurs fille qui riait aux éclats,« monstre » avaient-ils lâchait en un murmure, félicitant leurs fille, bien que terrorisé par cette chose qui savait utiliser la magie, cette chose devenue tabou dans ce village depuis fort longtemps.

La nouvelle se fit vite savoir, et comme toute personne pratiquant la magie dans ce village était bannie, qui aurait voulu d’un démon sachant utiliser cette chose qui pervertie les gens ? Personne, du moins dans ce village, elle fut obligé de partir, faisant ses adieux à son rayon de son soleil tout en ignorant ses parents et tout les autres gamins de son village, de toute façon, elle n’avait pas le choix, si elle décidait de rester, ses parents allaient la jeter dehors, refusant d’élever un monstre, et elle n’aurait jamais demandé à Alice qui avait à peine de quoi manger, partir étant donc la meilleure solution qu’elle eut trouver...


CHAPITRE III : NO REASON TO LIVE

Elle marchait maintenant depuis des jours sans s’arrêter, cherchant à chaque fois un toit pour dormir tout en essayant de contrôler sa magie un minimum, elle avait perdu toute raison de vivre depuis son départ, elle n’avait plus ce rayon de soleil éclaircissant ses journées monotones, elle avait essayé à plusieurs reprises d’en finir, mais pour elle, pour Alice elle avait décidé d’avancer. C’est lorsqu’elle passa sur un pont que tout bascula de nouveau, elle s’approcha trop prêt du bord, se pencha trop et glissa, finissant sa course dans l’eau, elle avait beau se débattre, rien à faire, elle coula et se fut le blanc...



CHAPITRE IV : NEW LIFE

« Putain fais chier » lâcha t-elle en ouvrant péniblement les yeux, la première chose qu’elle remarqua était le lieu où elle se trouvait, elle était allongée dans un lit, Charlotte s’assit avec difficulté pour regarder autour d’elle pour remarquer une chose plus importante, elle ne portait plus les même vêtements « C’est quoi ce bordel ?» fut la seule chose qu’elle trouva à dire lorsqu’une femme entra dans la pièce, un plateau dans les mains qu’elle posa sur le chevet prêt du lit où reposait la jeune malade, souriant en s’asseyant sur le bord de ce dernier pour poser une main sur le front de la blondinette. « Tu t’en es bien sorti, tu es encore chaude mais ça va .... ». La plus jeune regardait la femme d’un air ahuri, comme si ses yeux aller sortir de ses orbites, elle la pointa du doigt, un air bête au visage, si elle avait la force de bouger d’avantage, elle se serait jeter sur elle pour lui soutirer un maximum d’informations avant de se casser en courant, non, elle se contenta d’un simple « Vous êtes qui ? » à l’égard de la plus vielle qui lui répondit un simple « Je suis Blair Heartless » en souriant, ce sourire, depuis qu’elle était entrée, il était collé sur son visage, la blondinette n’avait qu’une seule envie, lui éclater la tronche pour qu’elle l’enlève de sa face, mais non, au contraire, elle en profitait un maximum, allant jusqu’à ébouriffer ses cheveux blonds d’un geste amical, Charlotte boudait dans son coin le temps qu’elle lui prépare tout ce qu’elle avait emmener sur son plateau, fixant la fillette lui tournant le dos. « Je t’ai retrouvé évanouie près de la rivière complètement trempée, je t’ai donc ramenée ici et j’ai mis tes vêtements à sécher, je n’allais tout de même pas de laisser pioncer avec ses fringues. » Senya ne lui répondit rien, c’est lorsque la plus vielle lui demanda son nom qu’elle fini par rouvrir la bouche, lâchant un « Charlotte Senya Requiem » d’un air las, posant un regard vide sur son plateau pour ensuite poser ses billes d’or sur la dite Blair, c’était une grande femme imposante rien que physiquement, un teint pâle et des yeux azurs toujours rieurs, une longue chevelure grisâtre tressée, se terminant aux genoux, une poitrine généreuse et un style vestimentaire assez étrange, entre celui de la sorcière et de l’infirmière, Charlotte n’eut pas le temps de décrire davantage de chose vu qu’elle ferma la porte derrière elle, laissant de nouveau la fillette seule.

Elle ne se souvenait presque de rien, elle se souvenait juste être tombée dans l’eau, elle avait oublié toute la suite, et elle n’avait aucune envie de réfléchir, elle lâcha une nouvelle injure et se rendormi, ne touchant pas au plateau. Ce petit manège dura une bonne semaine, le temps que la jeune fille guérissait, elle en apprenait plus sur Blair, c’était une mage de trente cinq ans qui, comme elle avait était exclue de son village car traité de sorcière, elle vivait donc depuis un long moment dans cette petite maison au beau milieu d’une vaste foret, à l’abri des regards des gens. Petit à petit, la blonde se confiait à cette nouvelle personne qui, à cause de son physique et de son caractère lui rappelait vaguement son rayon de soleil qui lui manquait tant, aussi bien physiquement que mentalement, ce sourire chaleureux la réconfortait étrangement, comme une mère souriant à son enfant, au bout d’un moment, cette présence commençait à lui être indispensable, elles étaient isolées toutes les deux dans cette forêt, mais elles ne manquaient de rien, elle aimait cette nouvelle vie où elle pouvait parler librement de magie alors qu’elle aurait était sévèrement punie si elle avait osé prononcer ce mot dans son village, et plus le temps passé, moins cette femme lui semblait mystérieuse.



CHAPITRE V : DIFFERENT DIMENSION

« Allez, bouge toi le cul Charlotte, on va bosser sur ta magie, t’as encore des trucs à apprendre ! » Hurla joyeusement la voix de la grise en ouvrant la porte qui servait de chambre à la blondinette qui, comme tout les matins, rêvait d’une bonne grasse matinée, la tête sous l’oreiller, elle fit signe de sortir, lançant un vague « Casse toi et laisse moi pioncer tranquille » encore endormie, grognant lorsqu’elle senti Blair s’approcher d’elle pour lui arracher ses couettes et son oreiller de force, les envoyant voler à l’autre bout de la pièce en ignorant les insultes lancés par la plus jeune, « sale chienne » « garce », « va te faire foutre », « laisse moi pioncer tranquille » tout y allait, et la plus vielle l’ignorait totalement, sifflotant en esquivant les divers objets volants, lancé sa petite sauvageonne qui refusait encore et toujours, comme chaque matin de se lever tranquillement. Une heure de bataille acharnée, Charlotte fut traîner dehors, dormant sur place pendant que la plus vielle riait bêtement en voyant le regard de sa disciple, acte qu’elle regretta quand la fillette utilisa enfin les poings, envoyant la grise dire bonjour à la douce herbe du matin, riant, un air supérieur au visage. Et c’était reparti, pendant une bonne heure elles se tapèrent dessus, et finalement, c’était toujours Blair qui gagnait. Ces batailles matinales duraient depuis bientôt un mois, Senya avait fini par rester ici en compagnie de la mage qui aurait pu lui en apprendre plus, et elle avait vu juste...

Tous les matins, la fillette était obligé de pratiquer sa magie et de lire divers pavés énormes en un rien de temps, ne comprenant souvent rien à ce qui était écrit dans ces “trucs” comme elle les appeler, mais Blair ne la lâchait pas, ne prenant jamais ses entraînements à la légère, c’était elle qui la secouait lorsque Senya s’endormait sur ses livres, ou glandait sous un arbre en arrachant de l’herbe pour se passer les nerfs.

Petite à petit, le temps passa, deux mois, puis trois, puis une année entière passa, chaque jour se ressemblait étrangement, mais la blonde se sentait bien, et malgré son jeune âge, elle s’était habituée aux entraînements de la sorcière, malgré les réveils difficiles, finissant toujours en bataille de polochons, leur relation ressemblait plus celle de mère/fille qu’à celle de maître/disciple, elles se parlaient comme si ses vrais parents n’avaient jamais existais et qu’elle avait toujours vécue ici. Et plus elle s’entraînait, plus elle contrôlait sa magie, elle n’avait aucun soucis à se déplacer en utilisant sa magie, passer à travers une dimension parallèle pour ensuite réapparaître plusieurs mètres plus loin, le plus dur maintenant, c’était la prochaine étape à atteindre, alors qu’elle avait fini un ouvrage énorme qui nichait dans la bibliothèque de sa “mère adoptive ” dont les trois quart parlent de magie, elle apprit que la sienne avait un “stade supérieur ” elle pouvait apparemment y stocker diverses armes pour ensuite les utiliser en combat, incertaine au début, elle finit par y arriver petit à petit, s’entraînant avec acharnement sous le regard bienveillant de Blair.



CHAPITRE VI : TELL ME YOUR PAST

Cinq ans passèrent, pendant ses cinq longues années, Charlotte ne s’était pas relâchée, et elle y était enfin arrivée, après les efforts, le réconfort comme on dit, et la blonde avait bien était récompensée, elle pouvait à présent stocker une grande quantité d’arme dans une autre dimension, certes, au début elle gaspillait énormément d’énergie lorsqu’elle changeait, mais elle s’y était vite fait, arrivant, là aussi à un stade proche du stade final de cette technique, mais d’après Blair, sa magie pouvait encore évolué, mais il faudrait attendre un long moment pour qu’il se développe. Et c’est d’ailleurs à ce moment là, alors que Senya n’avait que dix-huit ans que Blair décida enfin de lui dévoiler son passé, refusant de lui en faire part avant qu’elle n’apprenne à contrôler sa magie, et Charlotte ne l’avait pas oublié, elle s’était jetée sur l’occasion pour en savoir plus sur cette femme, sur cet être lui ayant redonné envie de vivre et qui était bien plus importante que ses propres parents.

Blair s’était nommée comme étant une Onmyoji, un mage dont la magie se rapproche de celle des Constelationnistes, faisant appelle à des êtres nommés “Shikigami” genre de serviteurs aidant leurs maître dans une tâche précise pour ensuite disparaître à tout jamais, hors, contrairement à d’autres Onmyoji, la grise n’en avait invoqué qu’un seul, un Shikigami qu’elle fit rester de longues années dans ce monde, la vidant petit à petit son énergie vitale, mis à terre lors d’un combat, elle se retrouva sans défense, grièvement blessée par son ennemi, elle ne put garder cet être qu’elle avait invoqué dans ce monde plus longtemps, le congédiant en sachant qu’il allait disparaître à tout jamais. Traumatisée par ce combat, elle s’éloigna du monde de la magie pour vivre une vie sereine, en plus d’être rejetée de son village, vu par tous comme une sorcière au vu de son invocation. D’après l’Onmyoji, son, ou plutôt sa Shikigami rassemblait étrangement à Charlotte, sauf qu’elle était douce et timide, en plus de ses yeux bleus océan. « Dès que j’ai posé mes yeux sur toi, tu m’as fais pensé à ma Shikigami, au début, c’était pour essayer de me racheter que je t’ai gardé ici, mais au fil de ses cinq ans passés ensemble, je me suis rendue compte que s’était plus que ça, ce n’était plus une question de passé, cette sensation c’est rapidement changée en un sentiment maternel ... Elle ébouriffa les cheveux de Senya. Depuis un bon moment, tu es devenue comme ma fille, une sale gamine chiante et incontrôlable, mais attachante et sensible. »

Charlotte ne put s’empêcher de soupir, les scènes émotives, c’était pour les tapettes d’après elle, elle baissa la tête pour essayer de cacher ses rougeurs. « Idem pour moi, je te connais mieux que je ne connaissais mes propres parents, c’est comme si on avait toujours vécue ensemble, bon j’avoue, t’es relou, tu m’as détruit le cerveau en me faisant lire tes trucs chelous que tu appelles “bouquins” mais sans toi, je ne serais sûrement plus là à l’heure qu’il ai, on alors, je serais entrain de mendier dans les rues peu fréquentables de diverses villes ... »

Elles ne pouvaient le nier, elles étaient devenues inséparables.



CHAPITRE VII : FAREWELL

« Je me casse, il est tant que je tire ailleurs pour faire ma vie. » lança t-elle à Blair au beau milieu du repas, la fixant d’un air sérieux tandis que sa mère la regardait d’un air surprit, manquant de recracher ce qu’elle venait d’avaler. « Hein ? » fut la seule chose qu’elle réussi à articuler, la plus jeune lâcha un soupir. « J’ai dis que je partais, j’ai dix-huit ans, faudrait peut être que je trouve une guilde pour pouvoir trouver de la tune et faire ma vie ... Elle se stoppa, posant son regard sur son plat, gênée. Vous, toi et cet endroit aller me manquer, mais je ne peux pas me permettre de vivre ici toute ma vie, faut bien que j’aille bosser. » Un lourd silence s’installa, Charlotte se leva et ouvrit la porte, s’apprêtant à sortir lorsque Blair la coupa dans son élan. « Je comprends tout à fait cette décision, tu es du genre à chercher le combat et j’ai vite compris que tu avais besoin de d’éloigner de cet endroit isolé pour chercher des personnes puissantes à qui te pourra te confronter. Elle se leva à son tour, s’approcha de sa fille en lui ébouriffant les cheveux comme elle a l’habitude de le faire. Avant que tu te barres, j’aimerais te donner quelque chose, suis moi. » Charlotte l’accompagna en silence jusqu’à sa chambre, ouvrant sa penderie pour lancer un ensemble à Charlotte qui déplia ces vêtements pour les contempler d’un air étonné. « Quesque tu me files ça ? » Demanda t-elle, fixant Blair d’un regard interrogateur. « Je portais ces fringues quand j’étais gamine, j’y tiens énormément, mais je suis sûre qu’ils t’iront mieux à toi qu’à moi. » Lui répondit la plus vielle en riant. Nouveau soupir de la part de la blondinette qui s’éclipsa pour se changer, revenant quelques minutes plus tard, vêtue d’une tenue semblable à celle d’une sorcière, une longue robe noire, un chemisier blanc aux manches courtes sous cette dernière et d’un tableau de la même couleur nacre. Portant un chapeau trop grand pour sa petite tête. Elle abordait un sourire heureux, riant aux éclats. « J’avoue, c’est classe ton truc, je l’adopte ! »

Elle partit quelques jours après, ses valises faites, l’heure des adieux était arrivée, Charlotte n’avait laissé échappé aucune larme, contrairement à Blair qui lâchait des « Tu vas me manqué ! » « Bouhh, je t’aime ma chérie ! » en pleurant comme une madeleine, la blonde ne manqua pas de lui faire remarquer qu’elle se comportait comme une véritable tapette à chialer comme ça, Blair se contenta de l’ignorer comme pendant ces cinq ans. Senya prit la route, se retournant une vingtaine de mètre plus loin pour hurler « De toute façon, j’vois pas pourquoi tu chiales parce que je reviendrais une fois que j’aurais éclaté la personne la plus puissante de ce monde ! Elle leva le bras vers le ciel. Alors tache de ne pas crever pendant mon absence, et attends moi ! » Surprise, Blair essuya ses larmes, son sourire s’élargissant. « Y a intérêt que tu reviennes, sinon je viendrais te chercher par la peau du cou ! »

Charlotte lui tira la langue, lui tournant le dos pour finir par disparaître de son champ de vision.



CHAPITRE IX : ONLY IN UNKNOWN LAND

« Dis Charlotte, maintenant que tu sais que tu es une magicienne, tu vas le dire à tes parents ?Demanda une voix enfantine.
- Bien sûr, la magie ça gère trop, ils vont être fiers de moi, j’en suis sûre.
- Mais pourtant, je sais bien que les gens détestent la magie ici.
- Je m’en fout, les gens je les emmerde, ils sont juste jaloux de moi et de mon super pouvoir ! »

Une fillette aux cheveux gris se mit à rire, applaudissant son amie, fière d’elle, Charlotte en profita pour se vanter d’avantage, se sentant supérieure. Elle se jeta sur elle en riant, les faisant tomber à la renverse.
« Alice, je te protégerais, c’est moi la plus forte de nous deux, c’est donc à moi de veiller sur toi.
- Mais, Charlotte, je peux très bien me ... Commença Alice, gênée.
- Non, c’est moi qui décide. La coupa Charlotte en lui ébouriffant les cheveux. »


Charlotte ouvrit les yeux, affalée sur la banquette de sa cabine, cherchant son chapeau d’une main pour le reposer sur sa tête en baillant. « Putain, je hais les trains, ça t’endort tout le temps ces merdes... » Elle attrapa sa valise et reposa son regard sur le paysage, elle allait bientôt descendre de cette chose pour se remettre en marche, à la recherche d’un logis et d’une guilde, le voyage avait était extrêmement long et elle n’avait pas eu son quota d’heure de repos, elle s’était donc assoupie un bon moment, et bien évidement, son enfance avait refait surface, l’empêchant de dormir tranquillement. C’est après une longue heure interminable aux yeux de la blonde que le tain s’arrêta enfin, fatiguée et n’ayant aucune envie de se faire bousculer par les passants, elle soupira et ouvrit un passage vers son autre dimension pour se retrouver à l’air libre, loin de la foule, elle jeta sa valise à terre et s’étira pour ensuite regarder autour d’elle, les villes, elle n’en avait jamais vu d’aussi peuplés, et s’être isolée pendant cinq années n’avaient rien arrangé, c’est donc au petit bonheur la chance qu’elle prit un chemin au hasard, espérant tomber, soit sur un hôtel, soit sur une guilde, n’ayant aucune envie de passer une nuit dehors dans un lieu qu’elle ne connaît pas, toute seule...

C’est après être tournée en rond une bonne heure qu’elle s’arrêta enfin devant une grande bâtisse, se traitant de conne pour être passée devant une dizaine de fois sans l’apercevoir, trop absorbée par un plan qu’elle avait déniché on ne sait où, d’ailleurs il y était noté « Sabertooth », autant tenter sa chance avec celle là ...

Petit + : Je me suis permis de tripatouiller un peu votre code de départ pour l'histoire, un petit bloc tout ratatiné, je trouve ça assez galère à lire -et sans me vanter, vu la longue de mon histoire, j'imagine l'emmerde-, et vu que je voulais utiliser une scrollbar, j'ai repris un des deux tableaux, si cela vous dérange, j'en suis désolé (et je remettrais comme avant). En ce qui concerne les fautes, j'espère ne pas en avoir trop fait, je vais aller me relire pour changer certaines phrases qui ne doivent pas être française.


Dernière édition par Charlotte S. Requiem le Ven 20 Avr - 23:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Starless
SIRENE
ne vous laissez pas envouter
✥ SIRENEne vous laissez pas envouter
avatar

Messages : 49
Points : 59
Date d'inscription : 10/04/2012

Dis-nous tout ~
“ Guilde: Māmeido Hiru
“ Race: Mage
“ Age: 20 ans
MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 19:32

Bienvenue parmi nous ! \ o /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinamorischool.forumgratuit.org/forum
Soraru O. Kurushii
♣ CO FONDA
grapheuse ultime ~
♣ CO FONDAgrapheuse ultime ~
avatar

Messages : 163
Points : 195
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 20
Localisation : Dans le lit de Valshe ♥ /BUS/

Dis-nous tout ~
“ Guilde: Ihô Neko
“ Race: Mage
“ Age: Environ vingt ans
MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 19:38

Bienvenue !
Tu as bien fait d'ajouter une autre partie pour l'histoire o/ Je suis en train de refaire un code plus jolie pour la prez', sauf que je galére un pitit peu x)
En tout cas, jolie prez °° On dirait mon style d'avatar, c'est bizarre xD
Brefouille, amuse toi bien parmis nous ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldsreality.forumgratuit.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 19:43

Merci =3
Pour l'avatar, je l'ai retrouvé aux fins fond de mes dossiers vu que je l'avais utilisé pour un prédéfini d'un forum (et retrouvé des vieux trucs aux fins fonds de mes dossiers -surtout des dojins- est devenu courant pour moi -un mode de vie de tout cacher aux yeux des parents, le coup des dossiers qui en cachent d'autre est une méthode imparable, enfin bref je divage' )

Normalement, ma fiche sera finie ce soir (vu que je serais absente jusqu'à Lundi soir, vive les trous paumés sans connexion internet \o/ )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 21:08

Bienvenue chère Charlotte o/
Je suis heureuse de voir la première nouvelle à Sbertooth o/ Ouaaaais! Et superbe fiche au passage! J'ai adoré! Et je crois que je vais piquer ton idée de mettre l'histoire en bas =3 C'est bien plus pratique.
Bonne continuation en tout cas n_n
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 23:53

Merci beaucoup (contente que ma fiche puisse plaire, j'ai mis un moment à la faire -une semaine que je bosse dessus avec plusieurs heures par jour- )

Sinon, même si il est tard (ouii 1h50 n'est pas une heure pour se relire, mais chuut ... ) je me suis relue et je n'ai vu aucune grosse faute, même si il doit en rester pas mal. J'ai aussi fini la "mise en page" de l'histoire et j'ai posté la magie.

Ma fiche est donc terminée ♥
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Starless
SIRENE
ne vous laissez pas envouter
✥ SIRENEne vous laissez pas envouter
avatar

Messages : 49
Points : 59
Date d'inscription : 10/04/2012

Dis-nous tout ~
“ Guilde: Māmeido Hiru
“ Race: Mage
“ Age: 20 ans
MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   Ven 20 Avr - 23:55

Eh bien tout est donc parfait ! *w*
C'est effectivement une fiche magnifique je m'empresse de valider !
Je lock/déplace et te met ta couleur !

Let's enjoy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hinamorischool.forumgratuit.org/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: | Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}   

Revenir en haut Aller en bas
 
| Different Dimension • Charlotte S. Requiem {100%}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» The requiem of death (Finisss)
» Requiem du Guerrier [Ombre]
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Kingdom :: Livre I • Le commencement :: “ Ils durent se presenter... :: » Les Valides-
Sauter vers: